petites-reparations-et-entretien-en-plomberie

Petites réparations et entretien en plomberie : ce qu’il faut faire

Faire intervenir un plombier n’est pas toujours indispensable pour les petits travaux d’entretien au quotidien. Apprenez, au travers quelques recommandations pratiques,comment détecter un problème de fuite d’eau via vos canalisations. L’installation ou le remplacement de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple puisque notre blog vient vous secourir.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Une importante fuite d’eau s’explique fréquemment par une hausse anormale de facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins douze à vingt quatre heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un bloc note, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa fermeture et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fuit à votre système de tuyauterie :

  • Coupez l’eau du robinet situé en aval du compteur. Patientez au moins 12 à vingt quatre h.
  • Observez ce qu’affiche le compteur et consigez-le sur bloc note. Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hl, daL et l , elles sont clairement visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de 12 à 24 heures.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo , notez de nouveau ce qui est affiché sur votre compteur après l’avoir relancé. Laissez l’eau s’écouler de votre robinet tout en surveillant votre compteur d’eau Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. une fois la fuite d’eau repérée , il vous faudra stopper de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que votre compteur a affiché : il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de la coupure.
  • Une fois cela fait , faites le tour de toutes vos installations et robinets…

 comment faire en cas de fuite d’eau ?

Un raccord ou un tuyau défectueux est souvent responsable d’une fuite plus ou moins importante.

  • Problème de fuite identifié sur un tuyau en Cu :

Pour obturer un tuyau en Cu, vous pouvez vous servir d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Si le problème de fuite d’eau provient d’un raccord :

Pour réparer un problème de fuite à ce niveau vous devez éventuellement remplacer de joint.

  • Une fuite due à un tuyau en Cu défectueux : Pallier le problème en réparant la fuite avec du mastic

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans décaper la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par polir minutieusement le tuyau en Cu sur une surface légèrement plus élargie que la fuite pour pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser un morceau de toile émeri fine, une laine fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic pour en faciliter le modelage . Une fois cela effectué, vous obtiendrez ainsi un boulet de teinte uni et collant . Appliquez-le sur la conduite ! La conduite fuyante a été bien décapée . Maintenant il vous faudra y aplatir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère parfaitement à celle-ci. Il vous suffit de patienter le temps nécessaire pour laisser sécher le produit et permettre un colmatage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Quelques conseils utiles pour le colmatage de tuyau Cu avec du ruban adhésif :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’ un sèche-cheveux. Passez directement à la préparation de la bande à appliquer sur la conduite.

Que faire en cas de fuite d’eau due à un raccord défectueux

Pour en finir avec une fuite sur d’une bague en PVC, procédez comme suit :

  • Vérifiez d’abord si la bague est défectueuse et remplacez-la.
  • Inutile de la remplacer le cas échéant, resserrez-la tout simplement.
  • Si la fuite est due à un problème de joint, replacez-le correctement ou remplacez-le si ce n’est plus possible.

Trouver la solution de bouchage appropriée pour sa tuyauterie enCu

Une fuite n’est pas aussi facile à détecter qu’elle puisse paraître. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de canalisations, défaut de conception , mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de problème de fuite doit correspondre la solution appropriée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra monter un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Proposé en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants séparés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante du tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • Bande antifuite adhésive :

Le ruban adhésif antifuite n’est pas à confondre avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est par nature autoamalgamant ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

tuyauterie en PVC : que faire en cas de fuite ?

  1. Fermez l’alimentation principale en eau , votre compteur

Arrêtez le compteur en premier et assurez-vous qu’aucune eau ne réussisse à couler en amont de la partie endommagée .

  1. Aidez-vous d’un marqueur pour tracer les zones à découper puis retirez la partie abîmée

Muni de votre marqueur , commencez par pointer, de part et d’autre, les zones à couper de la partie abimée du tuyau en PVC.

  1. Limez les morceaux résiduels :

Préférez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur conventionnel !

  1. Maintenant vous devez délarder les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur environ 3 à cinq cm .

  1. Le dégivrage des surfaces de contact est primordial et ça se déroule maintenant !

Pour permettre à la colle d’adhérer efficacement aux zones de contacts, le dégivrage est utile.

  1. Jaugez le segment de tuyau à changer

Calibrez la partie à ôter ; retirez un cm de la longueur obtenue.

  1. Scindez le nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de coupe avec un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par morceler le nouveau tube . Après avoir terminé cela, décapez- en les bouts .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Votre tuyauterie est enfin prête à accueillir le morceau de tuyau neuf ! Pensez d’abord à éloigner légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à défaire les colliers qui maintiennent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’ elle soit retirée du mur ou bien placée au sol .

  1. Encollez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Raccomoder le nouveau tronçon au système par le bout du tube et des segments de la conduite d’origine.
  1. Le tube doit être joint aux manchons :

Les manchons une fois enfilés aux limites de votre nouveau tuyau , saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

reparations-et-entretien-en-plomberie

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans l’aide d’un plombier.

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, pensez d’abord à détacher son couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra détacher le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Pensez maintenant à ôter l’ ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par détacher le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez le réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous et enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.

  1. La pose de votre chasse d’eau neuve nécessite toujours la restitution du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois à l’aide d’ une clef spéciale. Passez tout de suite au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela terminé , la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Restituez robinet et flotteur :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfilez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clef idoine, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. La pose de la nouvelle chasse d’eau ; c’est maintenant

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse selon la taille du réservoir. Montez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

conseils utiles pour détartrer un chauffe-eau

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, débranchez-le totalement

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible de votre chauffe-eau .

  1. Votre chauffe-eau électrique est prêt à la purge une fois désactivé

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange une fois terminée, passez tout de suite à l’étape de la désinstalltion de la résistance du chauffe-eau

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez maintenant à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine en assurant la fixation .

  1. Félicitations ! vous avez récupéré la résistance, nettoyez- la à son tour

Laver la résistance d’un chauffe-eau électrique est un jeu d’enfant. Effectuez le lavage avec détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela fait , nettoyez-la avec une brosse métallique ; rincez à l’eau chaude.

  1. Avant de rétablir le chauffe-eau , il vous faudra restaurer la platine

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine tout simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *